Mission Recommandée au CPAS de Bxl* (pour locataires)

! cet envoi est réservé aux habitants situé dans les environs du 60 av. Jules Malou, cf. contenu !

Voici le modèle de courrier destiné à la direction du CPAS de la ville de Bruxelles à utiliser si vous êtes locataires (si vous êtes propriétaires le modèle approprié se trouve ici ).
Il est impératif de compléter/modifier les point indiqués en couleur . Effacez les mentions inutiles (en couleur) si vous envoyez ce courrier uniquement par mail.

*Il s’agit d’envoyer par voie postale recommandée un courrier aux administrateurs du  CPAS qui est propriétaire du 60 avenue Jules Malou, les informant des risques qu’ils provoqueraient en louant leur toiture pour les neuf antennes ; et leur signifiant que vous les tiendrez pour responsables en cas de détérioration de  votre santé ou de celle d’un des membres de votre famille ou de celle de votre cadre de vie.

Veillez à adapter : une lettre personnelle ou personnalisée aura plus d’effet qu’un simple copier/coller. Ajoutez vos arguments mais évitez d’en retirer.

Vous pouvez faire un « envois groupé » par mails en cliquant sur le lien indiqué sous le modèle de lettre.

Une version pdf est disponible ici.

Pour copier le texte, sélectionnez le avec votre souris (maintenir un clic gauche en couvrant le texte), une fois le texte sélectionné copiez le en appuyant les touches ctrl + c, ouvrez un document texte et collez y le texte avec les touches ctrl + v.

———————————————————————————————

Le plaignant                                                                           Bruxelles, le ………………
nom et adresse complète

Présidence et Conseil du CPAS
de la Ville de Bruxelles.
Rue Haute 296 – 1000 Bruxelles

Concerne : Implantation d’antennes émettrices sur le toit de votre immeuble.

Madame la présidente Pascale Peraïta, Madame la Secrétaire Générale Carine Elst, Monsieur le Directeur du département des propriétés Thierry Timmermans, Mesdames et Messieurs les membres du Conseil d’administration,

En vous remerciant pour l’attention que vous avez porté jusqu’ici à ce dossier qui oppose notre quartier au projet d’implantation des neuf antennes Mobistar. Nous vous remercions pour vos réponses et suggestions. De fait nous poursuivons notre mobilisation, tentons et tenterons tous les recours et autres actions possibles pour empêcher ce projet. Toutefois un fait indiscutable demeure, en tant que propriétaire, c’est bien à vous que la décision de valider ce projet ou de le refuser appartient en premier comme en dernier ressort. Il ne s’agit donc nullement de déroger ici à la législation ou de délégitimer le législateur mais au contraire d’exercer votre droit et votre responsabilité -des plus légales- en tant que propriétaire du bâtiment en question.

En effet, vous êtes le propriétaire du bien situé au 60 avenue Jules Malou à Etterbeek dont vous projetez de louer la toiture à la société Mobistar pour l’implantation d’antennes de téléphonie mobile (9 actuellement). Nous vivons au indiquez ici votre adresse à moins de distance approximative en mètres de l’implantation des antennes projetées et sommes donc particulièrement concernés par votre projet.

Sur base des arguments que nous développons ci-dessous, nous insistons pour que, par précaution ainsi qu’en vertu de vos obligations d’assurer notre sécurité, vous fassiez le nécessaire pour annuler l’implantation des antennes projetées. Vous ayant informé au préalable des risques sanitaires et du préjudice urbanistique auxquels vous nous exposeriez, nous serions dans l’obligation de vous tenir pour responsable en cas de détérioration de l’état de santé d’un des membres de notre famille vivant sous notre toit ou de notre cadre de vie en cas d’installation d’antennes sur le toit de votre immeuble.

Notre première – et de loin la principale – préoccupation est bien sûr l’impact sur la santé de ces antennes. Des riverains belges vivant à proximité de ce type d’antenne ont signalé des troubles de la concentration et de la vigilance, une fatigue chronique, des rougeurs de la peau et une desquamation du cuir chevelu, une perte partielle des cheveux, des perturbations de l’audition, des troubles cardiaques, une irritabilité et nervosité accrue, des insomnies, une hypersensibilité anormale, des maux de tête, etc. Sur le long terme, ce sont des risques de leucémies, de cancers, de tumeurs au cerveau, Alzheimer, etc. L’ensemble de ces pathologies a fait l’objet d’études scientifiques récentes que vous pouvez consulter sur le site http://www.bioinitiative.org. D’autres études universitaires étayent ces résultats, et vous en trouvez diverses références en annexe.
Ce sont les enfants qui sont le plus exposés à ces risques. En tant que parents et citoyens responsables, nous ne pouvons laisser faire sans réagir fermement, sachant que deux écoles maternelles et primaires, une centre d’accueil pour jeunes et personnes handicapées ainsi que deux crèches se trouvent dans le voisinage immédiat (une école, le centre d’accueil et les deux crèches) ou proche (une école) de vos antennes projetées (plans en annexes).

Au vu des risques précités, la Commission permanente du Conseil de l’Europe, agissant au nom de l’Assemblée, a adopté le 27 mai 2011 la résolution 1815 sur le danger potentiel des champs électromagnétiques et leurs effets sur l’environnement (voir Doc. 12608, rapport de la commission de l’environnement, de l’agriculture et des questions territoriales, rapporteur: M. Huss). Concernant les normes ou les seuils relatifs aux émissions des champs électromagnétiques de tout type et de toute fréquence, l’Assemblée préconise l’application du principe «ALARA» (as low as reasonably achievable), c’est-à-dire du niveau le plus faible raisonnablement possible, prenant en compte non seulement les effets dit thermiques, mais aussi les effets athermiques ou biologiques des émissions ou rayonnements de champs électromagnétiques. Elle recommande de fixer un seuil de prévention pour les niveaux d’exposition à long terme ne dépassant pas 0,6 volt par mètre et de le ramener à moyen terme à 0,2 volt par mètre. Vos 9 antennes émettront – en théorie – un champs entre 0.5 V/m et 6 V/m, ce qui devra bien sûr être contrôlé par des mesures sur le terrain par un organisme indépendant et agréé. Nous vous informons que le principe de l’existence d’un préjudice grave et difficilement réparable et de la nécessite d’appliquer le principe de précaution, quand bien même les normes existantes en cette matière seraient largement respectées, a déjà été reconnu par le Conseil d’État dans ses Arrêts n° 82.130 du 20/08/1999 et n° 85.836 du 06/03/2000.

Par ailleurs, les risques associés aux équipements d’antennes émettrices sont encore mal connus des assureurs et la plupart d’entre eux jugent opportun de les exclure dorénavant de leurs garanties.

Rappelons enfin que le 60 avenue Jules Malou est situé dans le périmètre de protection d’un bâtiment classé. De plus nous avons démontré, photos à l’appui, que ces antennes seraient visibles d’une grande partie de l’avenue, de la place Saint-Antoine, du parvis et ses alentours, contrairement à ce qu’affirme le dossier de Mobistar. Nous ne manquerons pas de faire valoir ces arguments devant les autorités compétentes.

Nous vous envoyons ce courrier par voie électronique ainsi que par voie postale recommandée avec accusé de réception pour la forme. En attendant que vous fassiez le nécessaire pour refuser l’implantation d’antennes sur le toit de votre bien, nous vous prions de croire en l’expression de nos meilleurs sentiments.

Signature du plaignant

Annexes :

Plan de situation antennes, écoles, crèches :
https://julesmalou.files.wordpress.com/2013/09/plans3.pdf
Périmètre de protection d’un bâtiment classé :
http://www.monument.irisnet.be/images/REGISTRE/AG/036_028.pdf

Études Scientifiques:
Le rapport BioInitiative est le fruit de travaux d’une large communauté scientifique et démontre les effets nocifs des ondes électromagnétiques chez l’humain aux niveaux des réactions allergiques, des réactions inflammatoires, des changements dans le système immunitaire et des dégâts au niveau de l’ADN (effet génotoxique) – tous enregistrés à des niveaux d’exposition bien inférieurs aux niveaux des normes d’exposition actuelles.
Ce rapport exprime de fortes présomptions sur les effets à long terme des ondes électromagnétiques: fractionnements de l’ADN, influence sur les chromosomes, cancers, dégénérescence des cellules, vieillissement précoce, etc. sont autant d’effets probables d’une exposition prolongée aux rayons électromagnétiques. http://www.bioinitiative.org/table-of-contents/
Une thèse de doctorat belge dont le superviseur est André Vander Vorst, professeur émérite à l’Université Catholique de Louvain, expert en hyperfréquences et micro-ondes et ancien membre du Conseil Supérieur de la Santé. Elle concerne la surmortalité et les troubles de mémoire des rats exposés aux rayonnements de téléphonie mobile (2008).http://www.teslabel.be/PDF/Results_of_a_Long-Term_Low-Level_Microwavre_Exposure_of_Rats_Adang_et_al_2009.pdf
Les effets des rayonnements électromagnétiques de la téléphonie mobile sur des bio-indicateurs comme les fourmis (et abeilles* – 2012). Recherches belges menées par Marie-Claire Cammaerts-Tricot, Docteur en biologie et agrégée de la faculté des sciences (ULB).
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed?term=22268919
* En guise de résumé en français, l’interview de ces deux chercheurs Belges.
https://julesmalou.files.wordpress.com/2013/09/que-nous-racontent-les-rats-et-les-fourmis.pdf
Les rayonnements gsm affectent le cerveau et le comportement. Une étude franco-tunisienne récemment publiée sur pubmed montre des effets sur le cerveau (diminution de monoamines) et le comportement des rats exposés à un champ de 900 mhz, que leur cerveau contienne ou non un taux élevé de fer. Rappelons que ce fut d’abord sur les rats que la nocivité de l’amiante fut démontrée…
D’autres liens vers de nombreuses études scientifiques sur cette page:
https://julesmalou.wordpress.com/antennesgsm-nocifs-ou-pas/

Divers :
Conseil de l’Europe, résolution 1815 sur le danger potentiel des champs électromagnétiques :
http://assembly.coe.int/Mainf.asp?link=/Documents/AdoptedText/ta11/FRES1815.htm
Revue de presse de la mobilisation du quartier:
https://julesmalou.wordpress.com/revue-de-presse/

———————————————————————————————

Adresses des destinataires par mail (avec accusé de réception):

Si vous utilisez un programme de courrier, cliquez sur ce lien : Présidence du CPAS de la Ville de Bruxelles
Ou copiez/collez ces adresses* :
pperaita@cpasbru.irisnet.be, celst@cpasbru.irisnet.be, christophe.pourtois@hotmail.com, jacques.michel@premier.fed.be, alain.nimegeers@gmail.com, henri.simons@atomium.be,lavieenville-lavilleenvie@henrisimons.be, jerome.jolibois@free.fr, miejeannenyalu@hotmail.com,frelinx@iuris.be, nicolemalengreau@hotmail.com, henk@vanhellem.be, barnstijn@belgacom.net,poncin@lecdh.be, contact@lydiamutyebele.be, sonia.lhoest@skynet.be, TTimmermans@cpasbru.irisnet.be, lumoreels@cpasbru.irisnet.be

Merci d’ajouter  julesmalou@gmail.com  en copie cachée.
Vous pouvez copier la liste complète et la copier telle qu’elle dans la case/fenêtre « destinataire/pour/à »  de votre e-mail.

Par voie postale recommandée (avec accusé de réception):

Direction du CPAS de Bruxelles
Rue Haute 298a
1000 Bruxelles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s