Un noël de plus!

photo-0018Chère Voisines, Chers Voisins,

Meilleurs vœux et d’agréables fêtes à Toutes et Tous, fêtes qui seront les quatrièmes sans antennes depuis le début de notre mobilisation!
Vu les diverses études et résultats publiés récemment concernant la nocivité de la pollution engendrée par les technologies mobiles, c’est déjà une belle victoire! Trois années et demi sans aggravation de cette pollution dans notre quartier sont bénéfiques pour Toutes et Tous, particulièrement pour les plus jeunes.

Nous sommes toujours en attente des suites des procédures dans nos recours:

  • en environnement devant le Gouvernement (suite à la validation du énième permis d’environnement par le collège de l’environnement),
  • en urbanisme, devant le Conseil d’État où nous intervenons aux cotés de la Commune Etterbeek.

Une réunion sera organisée après les fêtes afin d’assurer le suivi et planifier les prochaines actions.

Rappelons qu’il est vain de se mobiliser contre ces antennes si nous ne prenons pas garde de réduire nous même cette pollution chez nous, où et quand c’est possible:

  • Si vous n’utilisez pas le wifi, désactivez le wifi sur votre modem internet/TV.
  • Si vous l’utilisez, pensez à vos enfants et voisin(e)s, débranchez le modem et/ou le wifi la nuit (les ondes wifi perturbent le sommeil à court terme et peuvent provoquer troubles ou maladies à plus long terme).
  • Utilisez votre gsm/smartphone avec prudence, c’est à dire brièvement et/ou utilisez une oreillette.
  • Pour leur santé, ne laissez jamais de jeunes enfants jouer avec des tablettes, portables ou smartphones qui ne seraient pas en « mode avion ». L’écran nuit à leurs yeux, à leur sommeil et leur concentration et les ondes gsm/wifi sont particulièrement nocives pour les plus jeunes, de par leur faible masse corporelle. Pour rappel le wifi est interdit dans les crèches en France.

Vous trouverez d’autres conseils utiles dans cette brochure, que vous pouvez imprimer et distribuer à voisins.

Nouvelles études et résultats: http://www.grondes.be/2016/06/la-mobilisation-samplifie-les-lignes.html
Article sur l’interdiction du wifi dans les crèches : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/01/30/01016-20150130ARTFIG00248-le-wifi-desormais-interdit-dans-les-creches.php
La brochure conseil : https://grondes.files.wordpress.com/2015/08/2015-03-wifi-dc3a9pliant-fr-v9.pdf

Publicités

Le quartier Malou au Conseil d’État

img_2043
Le quartier Malou et la Commune d’Etterbeek au Conseil d’État contre la Région

Depuis trois année le quartier Malou à Etterbeek se mobilise contre l’installation de neuf antennes relais Mobistar sur un bâtiment appartenant au CPAS de la ville de Bruxelles, jusqu’ici avec succès.

Après cinq recours en environnement (le site jouxte une école primaire et maternelle ainsi que deux crèches) dont le dernier est toujours à l’instruction, le quartier ne baisse pas les bras. Il porte un recours en intervention en urbanisme devant le Conseil d’État, dans le recours en annulation mené par la Commune d’Etterbeek. En effet, le site prévu est situé dans la zone de protection d’une église classée, or les hauteurs et gabarits légaux ne sont pas respectés.

Ce permis d’urbanisme querellé mais validé par la Région, a pourtant essuyé les refus du collège d’Urbanisme de la Région, de la Commission de Concertation ainsi que du Collège des Échevins et Bourgmestre de la Commune d’Etterbeek. Ces derniers s’opposent au projet et apportent leur soutien aux habitants depuis le début de l’affaire, comme en attestent les interventions de Monsieur De Wolf dans les médias. Les habitants comprennent mal qu’un tel projet soit validé malgré tant de dérogations et d’oppositions successives, alors que certains riverains se sont vu refuser des modifications mineures.

Madame Peraïta, présidente du CPAS, respectera t-elle le moratoire instauré par Yvan Mayeur, son prédécesseur?

Suite à une rencontre avec les habitants, Yvan Mayeur alors président du CPAS, avait instauré un moratoire qui serait prolongé tant que les organismes compétents ne lui aurait pas donné une garantie écrite concernant la santé des locataires du bâtiment visé. Il en informa les médias qui y firent écho, or les garanties demandées ne sont jamais parvenues. Au contraire, l’IBGE sollicité s’était déclaré « incompétent » à donner cette garantie sanitaire, ce alors qu’il s’agit pourtant de l’organisme qui délivre les permis d’environnement.

Dans un premier temps Madame Peraïta avait ainsi confirmé et même amplifié le moratoire par courrier mais depuis le discours a changé. Le moratoire semble remis en question car Mobistar poursuit son projet. Les habitants du bâtiment visé et le quartier espèrent donc que Madame Peraïta maintiendra le moratoire mais, dans le doute, les actions en justice et la mobilisation se poursuivent.

Une réunion de rentrée sera bientôt programmée, si vous souhaitez rejoindre la liste d’info prenez contact ici.

Malou debout!

FullSizeRender

Malou, un quartier debout depuis bientôt trois années!

La mobilisation continue, jusqu’ici avec succès! Vu les actions en justice et autres, en cours et en préparation, il est actuellement préférable de ne pas communiquer et dévoiler les prochaines surprises que nous réservons à certain(e)s…

Sachez toutefois que les voisines et voisins restent actifs, si vous n’avez pas reçu les derniers envois, particulièrement celui concernant la collecte des promesses de dons, n’hésitez pas à le signaler (ici).